Comment imaginer l’agencement de son salon de coiffure ?

ParJacques SEBAN

Comment imaginer l’agencement de son salon de coiffure ?

Un salon de coiffure est toujours agréable lorsqu’il dispose d’une forte attractivité visuelle. Certes, apporter de l’esthétique à son espace reste une étape incontournable afin de véhiculer une bonne image mais il faut savoir également mettre en place un agencement parfait et adapté à la taille de son espace. Tout part alors du choix de mobilier de coiffure. Explication.

SALON DE COIFFURE : LES EXIGENCES DU MÉTIER

Avoir un salon de coiffure c’est l’assurance de ne jamais manquer de client enfin, si le tarif concorde avec la qualité et si l’esthétique fait alliance avec l’agencement de l’espace. En d’autres termes, le salon de coiffure n’est rien sans un équipement indispensable dont l’essentiel est le mobilier. A la différence des autres métiers, le salon de coiffure doit disposer de nombreux équipements et matériels de travail et les exigences évoluent en fonction de la tendance du métier. Quoi qu’il en soit, le mobilier a une place de grand choix dans son local et permet de renforcer la personnalité de celui qui le ou la gère.

D’autre part, on ne doit pas non plus faire l’impasse sur le choix de matériels car la concurrence est bien rude à l’heure où tout va vite, à l’heure où les clients ne supportent plus les longues attentes. Dans ce cas, on doit savoir garder ses clients lorsqu’ils sont mis en attente en usant des matériels à la fois performent et rapide. Donc, rien n’est négligé ni le côté pratique, ni le côté fonctionnel ni même l’esthétique et trouver un exemple de mobilier de coiffure reste un passage obligé. Par ailleurs, on tient à souligner que ces deux éléments : mobilier et matériels doivent être en mesure d’apporter une bonne ambiance à l’espace sans qu’ils soient encombrants. Il faut aussi que l’agencement de son salon de coiffure parvienne à séduire tout type de clientèle.

MOBILIER DE COIFFURE : LES INDISPENSABLES

Le mobilier de coiffure regroupe tous les meubles nécessaires à l’accomplissement de diverses activités : lavage, coupe, brushing, attente. Ainsi, les exigences dépendent des meubles à adopter. Pour un exemple de mobilier de coiffure, il faut penser à un agencement adapté à son espace et à l’ambiance qu’on cherche à mettre en avant. Le mobilier en question doit alors compléter les autres éléments déco comme les luminaires car oui, ces derniers sont tout aussi indispensables dans la création de l’ambiance. D’autre part, il va falloir se procurer de plusieurs meubles dont le mobilier de base est le canapé et pas n’importe lequel mais un canapé confortable pour que l’attente des clients soit plaisante et pas trop fatiguant non plus.

Ensuite, comme on voit dans tous les salons de coiffure, on doit aussi se procurer d’un fauteuil fonctionnel avec un bac notamment pour le lavage des cheveux et le shampoing. Ce fauteuil doit être très fonctionnel et confortable également pour inviter le client à la détente. D’ailleurs, il est possible de trouver un fauteuil avec une option massante si l’étape du shampoing prend largement du temps selon les cas de cheveux. En fin, les tables de service ne sont pas non plus oubliées car elles doivent servir d’espaces pour disposer tous les matériels et produits pour la coupe mais aussi de miroir pour les clients. Autant alors bien mettre en place l’agencement de son espace de travail pour amener bien-être et confort à ses clients. De plus, la diversité du mobilier de coiffure donne la possibilité à tous les professionnels d’imaginer autrement le style et l’ambiance de leur salon.

LA PARFAITE ALLIANCE !

Le mobilier de coiffure doit pratiquement épouser l’ambiance et le style du salon mais aussi le reste des éléments servant de décoration de l’espace. Pour casser l’ambiance morose de son salon, il est utile de le désencombrer totalement en choisissant un mobilier sur-mesure donc, bien ajusté à la taille de son espace. D’ailleurs, un mobilier se choisit d’une part par son style pour amener un confort visuel et d’une autre, par son côté fonctionnel pour réduire les contraintes comme la longue attente qui occasionne souvent des tensions et des troubles musculo-squelettiques ou la gêne occasionnée par le déplacement fréquent des fauteuils.

En somme, on doit être en mesure de se mettre à la place des clients en testant tous les meubles bien avant l’achat. D’ailleurs, il est judicieux de dresser quelques critères de choix pour éviter la déception. Son mobilier doit alors offrir plus de confort et pas seulement qu’un confort visuel mais un confort d’assise également, réglable en hauteur et doit pouvoir fournir une bonne posture pour éviter les maux de dos. En fin, le mobilier et les luminaires doivent aussi signer une alliance durable pour que l’ambiance recherchée soit mise à jour. Il faut alors choisir de préférence des lampadaires, des spots ainsi que des suspensions originales mais cela dépend certainement de la configuration et de la taille de son espace.

Source : cdanews.com

À propos de l’auteur

Jacques SEBAN administrator