Archives de l’auteur Jacques SEBAN

ParJacques SEBAN

Les bonnes pratiques pour conserver la propreté dans son salon de coiffure

Un salon en état d’accueil nécessite une hygiène impeccable quelque soit l’heure de la journée et le volume de travail. Il faut donc une attention permanente de tout les collaborateurs.
Il suffit de se mettre à la place du client. Quel serait notre première impression sur la qualité ?

Je vous propose la liste suivante :

– Le sol est balayé après la coupe de chaque cliente et avant le brushing,
– Les miroirs et les tablettes sont impeccables,
– Le bac est rincé et essuyé après chaque utilisation,
– Les peignoirs sont débarrassés des cheveux après chaque utilisation,
– L’espace attente est rangé : magazines récents, press book…
– Les toilettes sont impeccables (inspection régulière impérative),
– Les outils sont rangés et propres, Les produits alignés et rebouchés,
– La vitrine est l’image de marque du salon. Les posters sont réactualisés le plus souvent possible ou en fonction des lignes saisonnières.

Astuce !

La propreté pose souvent problème. Il faut résoudre l’organisation et le suivi des tâches en équipe. On peut imaginer que chaque collaborateur est responsable d’un domaine précis et par roulement… et en cas d’inoccupation, le collaborateur en profite pour remettre de l’ordre dans le salon ou la place d’un(e) collègue occupé(e) !
Travailler dans la saleté et le désordre sont générateurs de mauvaise ambiance et coûte très cher dans la fidélisation des clients qui ne vous le diront pas…

Benjamin Salles Source : coiffeurexpertbusiness.com

ParJacques SEBAN

Créer une vitrine de noël dans votre salon de coiffure !

Quand on choisit de décorer sa vitrine pour une occasion particulière, comme Noël, il est possible de faire appel à un étalagiste-décorateur si l’on n’a pas le temps ou que l’on ne sait pas trop comment s’y prendre. Celui-ci réalise des étalages pour les vitrines de magasins, les stands d’exposition ou bien encore les salons. Son travail est de promouvoir les produits, les marques et d’attirer l’attention des passants et inciter à l’achat. 

Bien que je comprenne qu’il soit plus facile pour certains salons de coiffure, de faire appel à un spécialiste pour ces tâches, je trouve important de réussir à mettre un petit bout d’âme dans la décoration de son salon de coiffure, surtout pour les fêtes de fin d’année.

C’est pour cela que je voulais vous donner quelques conseils pour réaliser une belle vitrine de Noël dans vos salons de coiffure.

Avant de vous lancer à la recherche de « La décoration parfaite », pensez à choisir ce que vous voulez surtout mettre en avant. Quelle est l’ambiance que vous souhaitez donner à votre vitrine de Noël au salon de coiffure ?

Vos coiffeurs seront ravis de donner leurs idées et auront envie de participer à l’installation de votre vitrine. Cela peut parfois aussi permettre de redonner de la cohésion dans un groupe.

Votre travail de tous les jours

Les coffrets cadeaux de produits pour Noël

Un objet particulier

Une vitrine de Noël originale et peut-être décalée

Une vitrine de Noël classique 

Une vitrine de Noël enfantine

Une vitrine de Noël minimaliste

Une vitrine de Noël lettrée

Aujourd’hui, les décorations proposées dans les magasins sont tellement nombreuses, qu’il y a énormément de possibilités pour décorer son salon de coiffure.

Sur la toile, il y a énormément d’idées pour trouver l’objet qui définira le thème de votre vitrine de Noël. Si vous souhaitez personnaliser votre décoration, l’ambiance de votre vitrine, n’hésitez pas à innover, créer et vous amuser.

Lorsque vous avez sélectionné votre thème (avec son ambiance, ses couleurs…), il ne reste plus qu’à dénicher la pièce maîtresse de votre vitrine.  La vitrine d’un salon de coiffure ne doit pas obligatoirement contenir des objets en rapport avec la coiffure. Rien ne vous empêche de sortir des sentiers battus et d’installer dans votre vitrine un objet qui vous tient à coeur ou qui vous représente.

Afin de trouver des idées, de l’inspiration pour votre vitrine de Noël au salon de coiffure, Observez. Regardez ce que les boutiques, magasins ou autres salons de coiffure réalisent. En naviguant sur Internet, Instagram, Pinterest ou même Facebook, vous pourrez trouver de l’inspiration pour réaliser votre propre vitrine de Noël.

Source : lscoiffure.fr Photo : Pinterest

ParJacques SEBAN

Eric Maurice vous parle de la tendance art déco, et de comment l’intégrer à votre salon de coiffure !

Eric, que vous évoque le style années 1920 ?

Comme Gabrielle Chanel le disait, « La mode se démode, le style reste ». C’est la même histoire dans les mouvements artistiques. 

Que pensez vous de la tendance art déco ?

L’art déco a pris son essor à la fin de la Première Guerre Mondiale. C’est un style très symétrique proche du cubisme.
A l’heure d’aujourd’hui ce style se réinvente dans notre société, en
créant une atmosphère vintage mais structurée, des lignes toujours
symétriques mais avec un aspect moderne et luxueux.

Comment intégrer un style art déco à son salon ?

L’implanter dans son salon, est une idée pour créer un espace confort, intemporel et plus créatif. Un mélange avec un style urbain ou contemporain donnera du caractère à celui-ci.

Quels conseils pouvez-vous donner aux coiffeurs qui
souhaitent mettre en place cette tendance dans leurs
salons ?

Le mobilier est le reflet de votre personnalité, créant ainsi salon à votre image. Créer une illusion, un choc de mouvement et surtout que cela vous ressemble. !
Source : JSMAG3 – Eric Maurice

ParJacques SEBAN

Le mobilier de Thierry Gras, ambassadeur Jacques Seban

BAC A SHAMPOING AUSTIN 

« Ce bac est très facile à installer grâce à ses deux points d’ancrage.
Il est très confortable pour la clientèle. L’eau ne coule pas dans le cou des client(e)s.  
La position assise est légèrement en arrière, ce qui permet au coiffeur de masser le cuir
chevelu aisément tout en gardant le/la client(e) détendu(e). La douchette,
avec son long tuyau, permet de rincer facilement.

Le conseil de l’ambassadeur :  Ajouter un réducteur de consommation d’eau à son bac ! »

FAUTEUIL DE COIFFURE FALCON 

«Ce fauteuil de travail est recommandé pour tous les travaux techniques.
Il est ergonomique se règle en hauteur. En position basse, les coiffeurs de petite taille
peuvent travailler dans une position idéale pour éviter les TMS.
Sa pompe hydraulique permet un réglage optimal.»

FAUTEUIL DE COIFFURE MEMPHIS 

Ce fauteuil est plutôt dédié à la coupe car il est ouvert sur les côtés ,
ce qui facilite le nettoyage des cheveux après la coupe. C’est un fauteuil
qui a une position basse idéale pour les coiffeurs de petite taille ,
mais avec sa pompe hydraulique qui a un débattement de 11cm, les personnes grandes y trouveront aussi leur confort.

BANQUETTE D’ATTENTE MIRAGE

« On pourrait assimiler la banquette à un canapé, tellement elle est confortable .
Son style Neo-rétro en fait un élément de décoration à part entière.»

Source : JSMAG2, Thierry Gras

ParJacques SEBAN

Les dix recommandations de déco de noël pour votre salon

  1. Trop de couleurs tu ne mélangeras point !
    Pour la vitrine, on choisit un ou deux coloris principaux et on s’y tient.
  2. Dans les clichés tu ne tomberas pas !
    On évite le premier degré avec rennes et Père Noël au profit d’une décoration moderne.
  3. Cohérent tu resteras.
    La décoration du salon doit être en harmonie avec celle de la vitrine.
  4. Tu ne surchargeras point !
    Si la déco du salon reprend les codes utilisés dans la vitrine, cela doit être fait avec parcimonie et pas de manière systématique.
  5. De la lumière tu joueras !
    On reste dans le même choix de couleurs que l’ensemble de la décoration. On bannit les lumières multicolores qui clignotent.
  6. Le traditionnel sapin tu réinventeras !
    On oublie boules de toutes les formes et couleurs pour privilégier un sapin sobre en monochromie ou bichromie.
  7. De l’espace tu gagneras.
    Il ne s’agit pas de gêner la circulation dans le salon. Les ornements seront placés le long de la vitrine. On peut aussi opter pour un sapin en sticker et placer de vrais cadeaux à son pied.
  8. Les bonnes adresses tu connaîtras.
    Pour faire son shopping déco, on prend contact avec des professionnels de l’agencement de magasins comme Rouxel ou Retif.
  9. De tes fournisseurs tu profiteras.
    On utilise les visuels et les éléments de merchandising créés par nos marques pour la période de Noël. Une déco à moindre coût !
  10. Tes ventes tu optimiseras !
    Pourquoi ne pas utiliser la thématique de Noël pour mettre en avant des laques pailletées ou accessoires à strass ?

Merci à Vincent Fave, Visual Merchandiser (ancien responsable Merchandising de Swarovski France)

Source : biblond.com

Photo : pinterest

ParJacques SEBAN

Comment concevoir l’agencement d’un salon de coiffure ?

Pour agencer un salon de coiffure, il est nécessaire de prendre en compte les règles de conception mais également d’évaluer les techniques de marketing suggérant des solutions efficaces pour la disposition du mobilier et la localisation des différents espaces.

Pour la conception d’un salon de coiffure de manière adéquate, il convient d’évaluer principalement les deux points suivants :

  • les espaces
  • le mobilier

L’évaluation et l’organisation des espaces

Lors de la conception d’un salon de coiffure, il est essentiel d’organiser les espaces intérieurs : au-delà de suivre la normative en ce qui concerne la partie construction d’installations (hydraulique et électrique), il est nécessaire d’imaginer des zones et des sentiers facilitant l’activité et satisfaisant le confort et le bien-être du client, en ayant une cohérence entre les espaces et les fonctions qui leur sont associées.

Un salon de coiffure peut être divisé en 3 zones :

  1. l’entrée – réception / caisse enregistreuse / salle d’attente
  2. de travail – lavage – shampoing / coupe de cheveux / coiffure
  3. les services – wc / locaux accessoires

·         L’entrée

L’espace doit être organisé de manière à pouvoir accueillir la réception, la caisse et la salle d’attente. L’espace de caisse est conçu et organisé de manière à augmenter les possibilités de vente des produits : cela se fait généralement en plaçant un comptoir dédié à la présentation des produits. Dans la même zone, il y a une salle d’attente avec des canapés ou des fauteuils pour assurer un attente confortable dans un espace accueillant.

·         La zone travail

Un espace shampoing

Lors de la conception de cet espace, il faut disposer d’un minimum de 2 meubles spécifiques appelés « bac lave tête« , le meuble doit permettre de stocker les différents produits (les shampoings, la lotion pour cuire chevelu, les serviettes, etc.) utiles à l’activité.

L’espace shampoing / de lavage, doit être bien éclairé afin de faciliter le travail du personnel : une solution valable est le système d’éclairage par spot.

Coupe de cheveux / coiffure

C’est le « cœur » du salon, la zone où le coiffeur met ses compétences au service de ses clients ; c’est aussi l’espace ou le client se regarde dans le miroir pendant une longue période. C’est pourquoi lors de la conception de cette zone, une attention particulière doit être portée à l’installation électrique : il faut éviter l’éclairage direct, plutôt utiliser un éclairage diffus, qui ne crée pas d’ombres désagréables.

La zone est équipée d’au moins 3/4 fauteuil de coiffure et un nombre égal de miroirs ; les meubles doivent être également prévu :

  • fixé au mur (recommandé pour les petites pièces)
  • en îlots (en présence de très grandes salles et pour une clientèle plus raffinée et sophistiquée).

Dans cet espace, des zones peuvent être aménagées pour des activités similaires comme esthéticiennes, visagistes, manucures, etc.

·         Les services

WC

C’est un espace qui ne doit absolument pas manquer dans local ouvert au public.

Les dimensions du WC dépendent du nombre de personnes pouvant être présentes simultanément dans le salon de coiffure et par les dispositions de la normative nationale. Les toilettes doivent être accessibles de l’intérieur et servir d’un vestibule avec un lavabo.

Les locaux accessoires

Les locaux accessoires sont utilisés pour stocker le matériel de travail, les produits pour les traitements, les objets pour le nettoyage. Cela correspond aux besoins de chacun, en se référant aux diverses normatives nationale et locale.

L’aménagement d’un salon de coiffure

Le mobilier joue un rôle fondamental, représentant le caractère et le style du propriétaire. Cela peut également orienter le type d’activité vers une cible bien définie. Mais l’attention portée au client en termes de bien-être et de confort ne doit jamais être négligée.

Les éléments du mobilier doivent être divisés en fonction des zones fonctionnelles.

La salle d’attente : les fauteuils, les canapés et les tables

Le client qui attend son tour doit percevoir une « attention » particulière à son égard. Cela signifie que le mobilier doit être conçu non seulement pour améliorer l’aspect esthétique de la structure, mais également pour garantir un accueil et un confort. Pour cette raison, les assises (fauteuils et canapés) sont à privilégier, accompagnés d’une table pour placer des magazines ou éventuellement des boissons.

la caisse et réception : le comptoir et le présentoir

L’espace caisse ne doit pas être considéré seulement l’endroit où l’on paye, mais aussi un espace de réception. Le mobilier est choisi de manière à créer un impact positif sur le client et en même temps à l’encourager à des achats de produits. Pour cela, il est utile de prévoir, des présentoirs d’expositions muraux ou des comptoirs.

L’espace shampoing : des bacs lave-tête, des étagères ou des meubles

C’est une zone extrêmement fonctionnelle dans laquelle il faut créer une situation de confort pour le client et pour l’employé qui y travaille. Pour ce faire, il est utile de prévoir des meubles et des étagères pour les produits de coiffure et pour les serviettes, de cette façon le coiffeur peut effectuer son travail sans déranger le client pendant son lavage.

Postes de travail (zone de découpe) : meubles muraux ou isolés, miroir et siège

C’est également un espace extrêmement fonctionnel : représentant toutefois le « cœur » de l’activité, lors de la conception d’un salon de coiffure dans cette espace, l’identité du lieu et l’exaltation de la beauté et de l’esthétique doivent émerger. Les meuble aux murs ou en îlots, sont disposés de manière à faciliter la tâche du coiffeur. L’éclairage, compte tenu de la présence de miroirs, joue un rôle important.

La conception d’un salon de coiffure : un exemple pratique

Le cas pratique décrit un salon de coiffure d’environ 100,00 m² pour lequel un style vintage a été choisi, en référence, pour certains détails, aux anciens salons de barbier.

Dans ce cas, le salon est composé de :

  • l’entrée
  • le salon
  • l’entrepôt
  • les toilettes 

Conformément au critères de certains pays européens, les éléments suivants ont été prévus :

  • l’hauteur des locaux avec une présence continue ≥ 2,70 m
  • l’hauteur des locaux utilisées pour les toilettes ≥ 2,40 m
  • l’hauteur des vestibules ≥ 2,10 m
  • la surface pour l’aération ≥ 1/10 de la surface de plancher (si ce n’est pas possible, essayez l’aération mécanisée)
  • la surface pour le premier poste de travail d’au moins 15,00 m², il augmente de 5,00 m² pour chaque poste de travail supplémentaire
  • les revêtements de sols de la surface de travail sont unis et lavables

L’entrée

L’entrée est divisée en 2 zones, une pour la caisse et l’autre pour la salle d’attente. La caisse est dotée d’un comptoir de réception pensé pour l’accueil et la sortie des clients ; au dos, se trouve un présentoir pour les produits. La salle d’attente a pour fonction de garantir un confort et relax au client, avec deux canapés et une petite table ont été installés au centre pour servir de point d’appui.

Le salon

Le salon est également divisé en 2 zones principales, dans le but de séparer la partie desservant la clientèle féminine de la clientèle masculine. Chaque section est divisée en 2 zones supplémentaires : une pour le lavage et une pour la coupe et la coiffure.

Dans la partie réservée au lavage, une surélévation a été mise en place pour augmenter la hauteur du coiffeur par rapport au sol. En outre, 2 cloisons de séparation sont disposées de manière orthogonale : l’une d’entre elles possède une niche créée pour offrir un plan de support pour les produits utilisés pendant les shampoings.

La zone de travail pour la coupe et la coiffure a été configurée avec 3 postes de travail.

Les WC

Dans la conception pour l’espace des toilettes, il a été divisé par sexe, en plus de la création d’un vestibule. Un grand soin a été pris pour assurer la convivialité aux personnes ayant une mobilité réduite.

Les 4 choses à retenir lors de la conception d’un salon de coiffure

  1. Diviser l’espace du salon en différentes zones, en les organisant de manière fonctionnelle
  2. Définir les fonctions qui caractérisent les différentes zones
  3. Dimensionner les zones en fonction des exigences normatives
  4. Faire en sorte que les standards de confort sont respectés

Source : http://biblus.accasoftware.com/

ParJacques SEBAN

Comment obtenir un salon de coiffure design ?

Agencement et décoration d’un salon de coiffure design

La décoration d’un salon de coiffure reflète la manière de travailler du coiffeur. Ainsi, en négligeant le design de la pièce, on risque de ne plus attirer de nouvelles clientèles. Pire, de fidèles clientes risquent de changer de salon de coiffure pour aller chez la concurrence qui prend le soin de décorer son salon de coiffure.

Conseils utiles pour décorer son salon de coiffure

Décorer son salon de coiffure peut se faire en faisant appel à un spécialiste et agence de design. L’esthétique du salon de coiffure ne doit pas uniquement se baser sur l’ajout de décoration. L’aménagement d’un salon de coiffure design doit répondre à des enjeux marchands et de service client. Décorer son salon de coiffure ne doit pas forcément privilégier le goût personnel du dirigeant de l’établissement.
En effet, la création d’un salon accueillant et possédant une identité forte n’est pas toujours la meilleure solution pour décorer son salon de coiffure. La mise en place d’un salon de coiffure design ne doit pas se faire sans préparation d’un concept. L’agencement doit refléter le positionnement de la boutique, il faudra définir un fil rouge pour effectuer le design magasin. Ce dernier guide dans le choix des matériaux, couleur, mobilier… Pour réussir la décoration de salon de coiffure, il vaut mieux rester sobre et ne pas surcharger l’agencement.

Salon de coiffure design : confort et ergonomie

Le confort d’un salon de coiffure fait partie des éléments minimums à travailler si l’on souhaite accueillir de nouveaux clients. Le choix des mobiliers designs d’un salon de coiffure dépasse le simple confort de la clientèle. Il faut également s’intéresser au design du mobilier. Ainsi, le siège et le bac ne sont pas uniquement des objets de déco. Ces accessoires sont destinés à une utilisation quotidienne. Il vaut mieux investir dans des outils de qualité, car ils ne doivent pas nuire à la santé des coiffeurs. En achetant des outils de travail adapté, on évite l’apparition des troubles musculo-squelettiques ou TMS.

Optimiser la décoration lors de l’agencement du salon de coiffure

Lorsque l’on projette de décorer son salon de coiffure et que l’on souhaite procéder à un changement de sol, il vaut mieux opter pour du carrelage ou du parquet. Ces sols facilitent le nettoyage des cheveux et des produits colorants qui ne tâchent pas. Pour ne pas paraître agressif, il vaut mieux peindre les murs en choisissant des tons plutôt clairs. On peut rendre un salon de coiffure design en le rendant très lumineux. Si le mobilier ne doit pas être trop imposant, les fauteuils doivent être très confortables.

Source : atlantic-etalages.fr

Crédit photo : Pascal Latil 

ParJacques SEBAN

Comment imaginer l’agencement de son salon de coiffure ?

Un salon de coiffure est toujours agréable lorsqu’il dispose d’une forte attractivité visuelle. Certes, apporter de l’esthétique à son espace reste une étape incontournable afin de véhiculer une bonne image mais il faut savoir également mettre en place un agencement parfait et adapté à la taille de son espace. Tout part alors du choix de mobilier de coiffure. Explication.

SALON DE COIFFURE : LES EXIGENCES DU MÉTIER

Avoir un salon de coiffure c’est l’assurance de ne jamais manquer de client enfin, si le tarif concorde avec la qualité et si l’esthétique fait alliance avec l’agencement de l’espace. En d’autres termes, le salon de coiffure n’est rien sans un équipement indispensable dont l’essentiel est le mobilier. A la différence des autres métiers, le salon de coiffure doit disposer de nombreux équipements et matériels de travail et les exigences évoluent en fonction de la tendance du métier. Quoi qu’il en soit, le mobilier a une place de grand choix dans son local et permet de renforcer la personnalité de celui qui le ou la gère.

D’autre part, on ne doit pas non plus faire l’impasse sur le choix de matériels car la concurrence est bien rude à l’heure où tout va vite, à l’heure où les clients ne supportent plus les longues attentes. Dans ce cas, on doit savoir garder ses clients lorsqu’ils sont mis en attente en usant des matériels à la fois performent et rapide. Donc, rien n’est négligé ni le côté pratique, ni le côté fonctionnel ni même l’esthétique et trouver un exemple de mobilier de coiffure reste un passage obligé. Par ailleurs, on tient à souligner que ces deux éléments : mobilier et matériels doivent être en mesure d’apporter une bonne ambiance à l’espace sans qu’ils soient encombrants. Il faut aussi que l’agencement de son salon de coiffure parvienne à séduire tout type de clientèle.

MOBILIER DE COIFFURE : LES INDISPENSABLES

Le mobilier de coiffure regroupe tous les meubles nécessaires à l’accomplissement de diverses activités : lavage, coupe, brushing, attente. Ainsi, les exigences dépendent des meubles à adopter. Pour un exemple de mobilier de coiffure, il faut penser à un agencement adapté à son espace et à l’ambiance qu’on cherche à mettre en avant. Le mobilier en question doit alors compléter les autres éléments déco comme les luminaires car oui, ces derniers sont tout aussi indispensables dans la création de l’ambiance. D’autre part, il va falloir se procurer de plusieurs meubles dont le mobilier de base est le canapé et pas n’importe lequel mais un canapé confortable pour que l’attente des clients soit plaisante et pas trop fatiguant non plus.

Ensuite, comme on voit dans tous les salons de coiffure, on doit aussi se procurer d’un fauteuil fonctionnel avec un bac notamment pour le lavage des cheveux et le shampoing. Ce fauteuil doit être très fonctionnel et confortable également pour inviter le client à la détente. D’ailleurs, il est possible de trouver un fauteuil avec une option massante si l’étape du shampoing prend largement du temps selon les cas de cheveux. En fin, les tables de service ne sont pas non plus oubliées car elles doivent servir d’espaces pour disposer tous les matériels et produits pour la coupe mais aussi de miroir pour les clients. Autant alors bien mettre en place l’agencement de son espace de travail pour amener bien-être et confort à ses clients. De plus, la diversité du mobilier de coiffure donne la possibilité à tous les professionnels d’imaginer autrement le style et l’ambiance de leur salon.

LA PARFAITE ALLIANCE !

Le mobilier de coiffure doit pratiquement épouser l’ambiance et le style du salon mais aussi le reste des éléments servant de décoration de l’espace. Pour casser l’ambiance morose de son salon, il est utile de le désencombrer totalement en choisissant un mobilier sur-mesure donc, bien ajusté à la taille de son espace. D’ailleurs, un mobilier se choisit d’une part par son style pour amener un confort visuel et d’une autre, par son côté fonctionnel pour réduire les contraintes comme la longue attente qui occasionne souvent des tensions et des troubles musculo-squelettiques ou la gêne occasionnée par le déplacement fréquent des fauteuils.

En somme, on doit être en mesure de se mettre à la place des clients en testant tous les meubles bien avant l’achat. D’ailleurs, il est judicieux de dresser quelques critères de choix pour éviter la déception. Son mobilier doit alors offrir plus de confort et pas seulement qu’un confort visuel mais un confort d’assise également, réglable en hauteur et doit pouvoir fournir une bonne posture pour éviter les maux de dos. En fin, le mobilier et les luminaires doivent aussi signer une alliance durable pour que l’ambiance recherchée soit mise à jour. Il faut alors choisir de préférence des lampadaires, des spots ainsi que des suspensions originales mais cela dépend certainement de la configuration et de la taille de son espace.

Source : cdanews.com

ParJacques SEBAN

L’hygiène et la propreté dans un salon de coiffure

Dans un salon de coiffure, pour fidéliser et attirer de nouveaux clients, il est important d’innover tant sur la créativité que sur la qualité du service. Si le savoir-faire des professionnels de la coiffure est important, d’autres facteurs influencent le bien-être des clients.

Depuis l’extérieur du salon de coiffure

Avant d’entrer dans un salon de coiffure, souvent équipé d’une vitrine donnant une vision large sur l’activité à l’intérieur, un futur client va tout d’abord observer le rangement et ce qui se passe à l’intérieur depuis l’extérieur : des cheveux au sol, des postes de coiffage en désordre, des serviettes, des magazines, des tasses à café qui traînent n’engagent pas à entrer dans un salon de coiffure.

Pour inciter de nouveaux clients à pénétrer plus facilement dans votre salon de coiffure, ce dernier doit être attractif et donner envie de passer un moment agréable, basé sur le confort et le bien-être. De manière générale, l’organisation, la qualité des prestations et du service doivent être identiques du premier au dernier client de la journée.

Par exemple, nettoyer la vitrine, la porte d’entrée, balayer le trottoir devant le salon tous les matins et dès que nécessaire reflètent l’hygiène et le professionnalisme de votre établissement de beauté.

À l’intérieur du salon de coiffure

Pour les mêmes raisons évoquées depuis l’extérieur du salon, les clients observent tout à l’intérieur du salon de coiffure : l’organisation, la disponibilité, la propreté et l’hygiène du matériel. Il est donc important tout au long de la journée d’entretenir les espaces et les installations propres et rangés, de rester discret et attentif au service des clients.

Les bacs à shampooing sont nettoyés après chaque client, vérifier d’éventuelles traces de couleur.

Après chaque coupe et après chaque client, balayer les cheveux au sol évitera qu’ils ne se dispersent dans tout le salon. Un sol sans cheveux paraît toujours plus propre.

Pour offrir à chaque client un espace accueillant tout au long de la journée, il est important de ranger à chaque fois son matériel, les magazines, le fauteuil, balayer les cheveux, etc. : faire comme si chaque client était le premier de la journée.

 En conclusion

Travailler dans un environnement propre et convenablement rangé tout au long de la journée procure un meilleur confort de travail et offre aux client(e)s un véritable moment de détente et de bien-être.

Il est important de considérer que du premier au dernier client de la journée, depuis son entrée jusqu’à son départ, tout doit bien se passer : aussi bien au niveau de la qualité des prestations de coiffure, de l’hygiène, de la sécurité que de la qualité du service.

 Source : hygiene-plus.com

ParJacques SEBAN

5 astuces pour nettoyer ses miroirs

Nettoyer le miroir avec du Blanc de Meudon

Pour les miroirs particulièrement encrassés, préparez une pâte qui récure mais non abrasive : mélangez 250 g de Blanc de Meudon avec 1/2 verre de savon en paillettes, délayez avec 1 verre d’eau chaude. Appliquez cette pâte sur le miroir et frottez avec un chiffon doux non pelucheux. Lustrez avec une peau de chamois ou une lingette en microfibre pour que ça brille encore plus.

• Mon conseil : fabriquez vous-même vos paillettes de savon, c’est plus économique : « épluchez » un savon de Marseille à l’aide d’un économe et c’est tout…

Nettoyer le miroir avec du citron

Dépoussiérez à fond le miroir et son encadrement. Puis frottez la surface avec un chiffon imbibé d’un mélange d’eau et de jus de citron (1/2 de chaque, cela marche aussi avec du pur jus prêt à l’emploi). Cela va dégraisser la surface. Ensuite, essuyez immédiatement avec un chiffon doux.

• Mon conseil : attention au jus de citron fraîchement pressé qui contiendrait de la pulpe, cela va encrasser le miroir, dans ce cas, il vaut mieux filtrer le jus dans une passoire.

Nettoyer le miroir avec de la pomme de terre

Coupez une pomme de terre crue en deux dans la longueur et frottez le miroir avec la partie découpée. La fécule contenue dans la pomme de terre, dépose un film sur le miroir qui dégraisse et emporte avec lui les saletés. Essuyez ensuite, avec un chiffon doux humidifié à l’eau puis imbibé de vinaigre blanc.

Source : https://www.femmeactuelle.fr/deco/maison-pratique/5-astuces-nettoyer-miroir-466